LA TRANSPARENCE

Publié le 22 Décembre 2010

header_article_tmpphpKpf0n6.jpg

 Comment peut--on prétendre redresser les comptes de notre pays quand les propres comptes sous sa responsabilité directe ne le sont pas .

abel-de-pujol.jpg"...En 2009, pour la Présidence, elles s’élèvent à 67,2 millions.

Pour la même année la Cour des comptes comptabilise 69,6 millions. Une différence de 2,4 millions qui n’aurait pas lieu d’être s’il existait un compte détaillé de résultat, comme dans nos communes.

2èmeexemple : Pour le coût de la réception offerte aux Français de New-York à l’occasion d’un déplacement du Président : la présidence fournit trois chiffres différents 195 979 au rapporteur spécial, 273 667 à la Cour des comptes, 258 855 avec indication des divers postes de dépense (cocktail, location etc…) en réponse à une de mes questions écrites.

De qui se moque t-on ?

3ème exemple : alors qu’on sait que le coût horaire du nouvel avion présidentiel est 3 fois supérieur au précédent, est il réaliste de prévoir un coût avion pour 2011 du même montant qu’en 2010  alors que les déplacements du Président en Airbus représentent 1/3 des vols qu’il effectue ?

 

Où est la sincérité budgétaire ? 

Non seulement le budget manque de sincérité, mais on peut dire qu’il s’agit d’un budget en trompe l’œil, digne des œuvres d’Abel de Pujol cet artiste du XIXème siècle qui a réalisé, au Palais Bourbon, le salon utilisé par la droite.

Dans ces conditions, écrire, comme le fait la Présidence, que son budget 2011 est établi sur la base d’une dotation inchangée ne peut que susciter l’incrédulité et le doute....."

Copier-coller du blog de René Dosieres,députe de l'Aisne 

Aujourd'hui:

 

Députés tricheurs : Christian Jacob persiste et signe

"Je veux la même justice pour un député que pour n'importe quel citoyen", se justifie le patron des députés UMP après son refus de sanction particulière en cas de mensonge sur le patrimoine.

Rédigé par moulin

Publié dans #Depenses

Repost 0
Commenter cet article