POUR LA FRANCE

Publié le 13 Février 2014

Devant les positions de François Hollande qui fait le contraire de ce qu'il dit,je republie cet article à la demande de nombreux lecteurs.

La politique suivi par ce gouvernement contre l'avis populaire, et c'est là le point important,nous conduit à la révolte populaire. Ce n'est pas à nous de supporter toutes les conséquences de leurs décisions contraire au bon sens populaire.

Je propose la création d'un jury populaire pour les juger.

Tous les ministres devraient être condamné à des peines exemplaires. C'est la raison pour laquelle je propose qu'ils soient tous mis en prison et juger.

Le président et son 1er ministre devraient être condamné à perpétuité et les autres à des peines de prison à définir par le juré populaire.

Tous leurs biens et argents devraient être saisi et à la disposition de l'état pour compasser les dégâts de leur politique que nous subissons.

Ils devraient devenir inéligible à vie ainsi que les députés qui les ont soutenues après décisions du jury populaire.

Les uns et les autres devraient perdre leur indemnité d'élu immédiatement;

Leur famille toucher une indemnité mensuelle comparable à celle d'un cadre pour subvenir à ses besoins.En Octobre de chaque année elles devraient déclarer leur situation familiale et après vérification sous les 2 mois par la gendarmerie, l'indemnité deviendrait définitive pour les 12 mois à venir.

On ne doit pas conduire son pays à la ruine sans en subir de lourdes conséquences.

La décision du juré populaire est sans appel.

Ils doivent être lourdement payer leurs decisions conduisant notre pays à la ruine et sans écouter le PEUPLE

Ils doivent être lourdement payer leurs decisions conduisant notre pays à la ruine et sans écouter le PEUPLE

Le cumul des mandats ne devait pas conduire au cumul des indemnités.

Le cumul des mandats ne devait pas conduire au cumul des indemnités.

Rédigé par moulin

Repost 0
Commenter cet article

moulin 08/12/2013 13:17

Nous devrions emprisonner les dirigeants n’écoutant pas le peuple.